Impressions Anime : Birdy The Mighty Decode

Publié le par Inuki


Birdy est une jeune femme travaillant comme investigatrice pour la Fédération. Traversant l'espace à la poursuite d'un criminel nommé Geega, elle se retrouve sur Terre.
Alors que Geega prend l'apparence d'un humain ordinaire pour passer incognito, Birdy se retrouve dans la peau d'une idole très populaire répondant au nom de Arita Shion
Tsutomu Senkawa est pour sa part un élève brillant dont la préoccupation principale est de réussir ces futurs examens. Alors qu'il se trouve dans un batiment abandonné avec son amie Natsumi Hiyamiya, ils se retrouvent pris dans un combat opposant Birdy à Geega.
Ce dernier utilise alors Tsutomu comme bouclier pour distraire Birdy. Celle-ci le tue alors accidentellement mais Tsutomu se réveille le lendemain comme s'il ne s'était rien passé.

Réalisé par le studio A-1 Pictures Inc., cette série est la seconde adaptation du manga aprés les oavs sorties en 1996. Il y a quelques petites libertés prises par rapport à l'original du fait de format de 13 épisodes mais rien qui ne soit vraiment impardonnable.

Le character design de Hirotsugu Hamasaki et Kumiko Takahashi pour sa part reste fidèle au trait du manga même si je le trouve un peu plus arrondi. En tout cas je trouve toujours Birdy bien plus sexy dans les oavs (sans compter sa coiffure plus réussie). Les personnages restent assez expressifs notamment Birdy. Il faut dire qu'elle passe par un certain nombre d'étapes au fil des épisodes.

La réalisation flatte l'oeil lors des premiers épisodes avec notamment une scène d'ouverture pour le second vraiment réussi . Ensuite le niveau reste correct mais montre quand même quelques faiblesses qui entache la qualité globale. L'animation de certains combats semble ainsi faite à l'arrache lors de la seconde partie. Mais si on passe outre ces loupés, ça reste agréable à voir grâce à de jolis effets de lumière entre autres.

Les génériques restent réussis avec un opening assez entrainant et un ending qui me fait un peu penser au 1er de Gurren Lagann.
Les musiques de Kô Ôtani soutiennent bien l'ambiance notamment lors des phases d'action. Pendnat les passages du quotidien elles restent plus discrètes.

Niveau casting j'ai surtout noté les prestations de Saeko Chiba pour Birdy et Maaya Sakamoto pour Sayaka . Le reste des seiyuus fait un travail de qualité mais un ton en-deçà du leur.

Pour conclure, voilà une petite série de sf sympathique à suivre mais qui ne révolutionne pas vraiment le genre. Les personnages restent attachants mais on ne se sent pas complétement impliqué à cause du scénario assez prévisible. Mais le plot de base s'avère intéressant et j'ai bien aimé le couple Tsutomu/Sayaka plutôt réaliste.
Plus qu'à attendre la saison 2 pour janvier donc. Et le lien vers ma fiche sur Hyjoo tant qu'à faire .

Publié dans Impressions Anime

Commenter cet article

Exelen 06/12/2008 16:11

Dommage en effet que la réalisation ne suive pas au niveau de la 2ème moitié de la série... pourtant ça commençait bien avec les deuxpremiers épisodes. ^^;"En tout cas je trouve toujours Birdy bien plus sexy dans les oavs" : là-dessus on est bien d'accord. :D

Afloplouf 06/12/2008 16:07

Tu me fais penser que je n'ai jamais fini la série. Il faudra bien pourtant avant cet hiver. Il faut dire que si ça reste un divertissement sympathique, il a un peu de mal à sortir de la moyenne. Du moins, je trouvais : peut-être qu'en finissant la série mon impression s'améliorera.