Critique Jeux Vidéo : Tales of the Abyss

Publié le par Inuki


Histoire

Le monde d'Auldrant est régi par les prédictions de Yulia Jue, une foniste ayant vécu il y a plus de 2000 ans et qui a lu le futur de la planète et de ses habitants écrit dans le "Score" de Lorelei.
L'une de ces prédictions parle d'un bébé de sang royal et aux cheveux rouges né en 2000 qui héritera du pouvoir de Lorelei et apporte une nouvelle prospérité à son royaume de Kimlasca.

An 2018. Luke Fon Fabre est un jeune noble de Kimlasca qui est enfermé chez lui depuis plus de 7 ans. C'est en fait une mesure de protection suite à un kidnapping qu'il a subi. Evidemment agacé par cette assignation à résidence ordonnée par son oncle le roi, Luke ne sait rien de ce qui se passe à l'extérieur.
Son caractère n'est pas conséquent pas des plus faciles et sa seule distraction se trouve dans les entraînements à l'épée que lui donne Van Grants, un membre des Oracle Knights de l'Ordre de Lorelei.
Alors que Van doit repartir pour partir à la recherche du Fon Master Ion apparemment disparu, il propose un dernier entraînement à Luke avant son départ. Mais une jeune femme apparaît pendant celui-ci en chantant un hymne faisant s'endormir tous les résidents du manoir des Fabre.
Elle s'attaque à Van en l'accusant de traîtrise mais Luke s'interpose. Elle s'aperçoit immédiatement que Luke possède aussi le 7ème fonon comme elle et la réaction entre les deux les téléporte à l'autre bout de la planète.
Reprenant conscience en pleine nuit dans un lieu inconnu, Luke est assez déboussolé mais aussi content (au début du moins) de se retrouver à l'extérieur. la jeune femme se présentant sous le nom de Tear lui promet alors de le ramener chez lui.
Parvenant à trouver un carrosse, Tear réussit à moyenner un retour vers la capitale en échange d'un pendentif qu'elle tenait de sa mère. Mais la capitale en question est celle de l'empire de Malkuth, qui est presque sur le point d'entrer en guerre avec Kimlasca.

Réalisation

Sorti en décembre 2005 au Japon pour fêter les 10 ans de la série, c'est le 9ème volet. Réalisé par la même équipe qui sorti Symphonia et ayant toujours droit au character design de Kousuke Fujishima, l'ambiance visuelle est des plus réussis .

On a dans cet épisode droit à de la 3D normale contrairement au cell-shading de Symphonia. Ca donne aux personnages et décors un aspect moins animé mais qui reste vraiment agréable à l'écran. Le travail de Fujishima sur les personnages est irréprochable par ailleurs, ces derniers ayant une classe impressionnante .

On a de très bons effets de lumière pendant les combats ce qui renforcent leur dynamisme. Les attaques ultimes sont plus que réussis à ce niveau là et on voit bien la puissance qui s'en dégage.

J'ai trouvé que ça manquait de scènes animes quand même. Avec les personnages, ils ne devaient pas y en avoir plus de 7 je crois.

Jouabilité

L'un des nombreux points forts des Tales of a toujours été le système de combat et Abyss parvient à l'améliorer ce qui en fait un des meilleurs (sinon le meilleur) tous rpgs confondus. L'action se déroule donc en temps réel et on ne contrôle qu'un seul personnage pendant les combats, les autres étant aux mains de l'IA. On peut établir la stratégie des partenaires ou encore créer des raccourcis pour qu'ils utilisent des techniques quand on le souhaite. La console réagit donc bien et je n'ai pas noté d'erreurs de comportement au cours du jeu.

Le personnage qu'on maîtrise pour sa part peut se déplacer librement sur la surface de combat, avoir recours à des attaques simples, se protéger ou encore utiliser les "artes" (techniques spéciales ou magie).
On est donc en plein coeur des combats avec des béligerrants se déplacant librement et n'ayant pas les contraintes du tour par tour .

Ambiance sonore

Motoi Sakuraba et Shinji Tamura répondent à nouveau présent pour cet épisode ce qui nous permet d'avoir des musiques des plus agréables. Comme pour Symphonia, on a droit à deux thèmes principaux pour les combats et la carte du monde au fil de l'histoire, les seconds étant plus accrocheurs pour moi. Chaque ville et donjon a son propre morceau ce qui donne une grande diversité à l'ensemble.

Autre point fort le doublage. Je ne vais pas revenir sur les divers seiyuus réunis, juste dire qu'il est excellent . La personnalité de chaque personnage est parfaitement retranscrite ce qui les rend d'autant plus attachants. je n'ai pas trouvé une voix ne collant pas ce qui montre bien la qualité du casting. Autre très bon point, il y a vraiment beaucoup de dialogues doublés ce qui renforce l'immersion.

Durée de vie

C'est là où je me demande si c'est moi qui ai été trop lent ou si c'est la durée de vie de la première partie qui est sous-estimée . Je n'ai pas fait tellement de sous-quêtes ni le colisée. Par contre j'ai dû affronter tous les ennemis rencontrés et regarder tous les skits que je pouvais. Donc mes stats à la fin de ma première partie étaient :
Temps de jeu : 102:31
Niveaux finaux : Luke 70; Tear 69; Jade 68; Guy 68; Anise & Natalia 66
Combats : 925
Combos : 64
Dommage max. : 40927
Fuites : 27
Utilisation personnages : Luke 94 %; Tear 95 %; Jade 84 %; Anise 20 %; Guy 75 %; Natalia 9 %

Dans ma seconde partie ça va clairement bien plus vite (merci Expx2 et la conservation des artes). Sauter tous les dialogues diminue aussi grandement la durée de vie. Donc là je tâcherais de récupérer certains titres manquants et de faire la quête des armes maudites. Le niveau 200 ça sera peut-être pour ma 3ème si je peux prendre Expx10.

Conclusion

C'est clairement l'un des meilleurs rpgs ou plutôt jeu que j'ai pu faire. La réalisation tient encore très bien la route, les personnages sont tous excellents (quoique Natalia était assez lourde d'un certain point de vue ), le système de combat parfait et le design particulièrement soigné. Mon seul (petit) reproche sera l'absence d'un principe d'affection similaire à celui de Symphonia d'autant qu'il y avait largement matière à en placer un. Mais bon ce n'est pas ça qui saurait faire de l'intérêt à ce superbe jeu .


Ma fiche pour l'anime sur Hyjoo au passage.

Publié dans Critiques Jeux Vidéos

Commenter cet article

Gen'Seirin' Kokoro 03/11/2008 11:59

Je suis les épisodes de l'adapt animée en ce moment et c'est sympa à suivre, mais ne connaissant pas du tout le jeu je ne m'aventurerai pas à commenter ta critique :3 N'ayant pas vraiment aimé ToS, j'hésite à m'y mettre un jour d'ailleurs ^^D'après ce que je lis dans les commentaires, les défauts majeurs de ToS ont l'air d'être encore présents (le manque de rythme surtout), c'est pas forcément bon signe mais l'abandon du cell-shading est une bonne chose je trouve, et c'est un bon point si le système de combat est plus poussé même si perso j'aime aussi le tour par tour lorsque c'est bien géré. Après plus de 100 heures de jeu, wow, t'es un acharné Inu, y'a tant de chose que ça à faire ? ^^'Sinon HS jolie l'image de fond, Nagi rocks :p(et Zange aussi, même si c'est une perverse XD)

KKKaze 31/10/2008 20:35

A ne pas oublier Motoo Fujiwara pour la musique, qui a composé Karma et toutes ses variantes y compris l'épique Meaning of Birth, ainsi que la musique du dernier boss (c'est-à-dire mieux que tout ce que nous a pondus Sakuraba et Tamura dans cet opus à mon humble avis).C'est étonnant aussi que tu n'aies pas cité l'horrible rythme du jeu, composé d'innombrables allers-retours et en plus sur une horrible worldmap (encore heureux qu'il y ait eu le pilotage auto de l'albiore). Du moins, c'est le plus grand défaut de ce jeu cité généralement.

Inuki 31/10/2008 19:46

Exelen >> M'en parle pas ^^. Faut que je diminue mes heures hebdo de jeux je crois :b. Pour les temps de chargement, c'est vrai que ça ramait souvent après et avant un combat. Fisico >> Je pense que c'est surtout la recherche de certains titres qui rallonge la durée. Mais j'ai quand même bien trainé de façon générale. Lu-sama >> A part le scénario hyper prévisible, c'est vraiment un jeu sans failles. On peut vraiment se demander pourquoi il n'est jamais sorti en Europe -_-.Pour Sayonara je préfére l'anime qui est bien plus délirant grâce à la réalisation de Shaft.

Lu-sama 31/10/2008 19:09

Plusieurs personnes ont l'air d'accord pour dire que c'est un bon, j'essayerai de me le faire refiler alors !  J'ai toujours pas commencé l'anime mais lui aussi à l'air pas mauvais, faut que j'accélère le rythme de mattage à la semaine.Sinon, totalement HS, "on" m'a dit (avec "on"=Exelen=source plutôt fiable ) que tu avais lu le manga de Sayonara Zetsubou Sensei, je voulais te demander s'il était aussi bien que l'anime, et si ça valait le coût de l'acheter lors de sa future sortie en notre beau pays ?

Fisico 31/10/2008 18:44

w00t.J'ai fini le jeu avec globalement les même stats mais... 57h de jeu, pourtant je suis pas du genre à rusher comme un porc donc je ne m'explique pas ces 45h d'écart xD(sachant qu'en plus j'ai du faire quelques quêtes annexes pendant ma première partie)Enfin pour moi à ce jour ça demeure le meilleur tales series, j'attends de voir Vespe mais après y avoir joué de longues heures et regardé masses vidéos du scénar (oui le spoiler c'est mal) j'ai trouvé que le scénario semblait moins marquant que abyss. (hell asch ;_;)