Impressions Anime : Myself; Yourself

Publié le par Inuki


Alors qu'il est âgé de 11 ans, Sana Hidaka doit quitter sa ville natale pour aller vivre à Tokyo avec ses parents. Ses amis organisent alors une petite fête d'adieu en son honneur. Sont présents les jumeaux Wakatsuki  Syousuke et Syuri, Nanaka Yatsushiro et Aoi Oribe qui a un an de plus qu'eux. En guise de cadeau Nanaka joue un morceau au violon malheureusement incomplet ce qui dérange pas Sana qui le trouve déjà très beau.

5 ans après son départ, Sana revient en ville pour une raison inconnue. Prenant les clés de son studio chez les Oribe, il retrouve Aoi qui a bien grandi. Cette dernière est d'ailleurs très heureuse de la revoir après toutes ces années de séparation. Sana se rend peu après dans un temple afin de faire une prière et voit une jeune fille l'observant de loin. Il n'y prête pas trop attention et retourne chez lui.
La lendemain, il retrouve les jumeaux Wakatsuki dans sa nouvelle classe. la jeune fille vu au temple arrive à son tour et Sana la salue comme s'il ne l'avait jamais vu auparavant. Syousuke lui demande s'il plaisante alors qu'elle le gifle soudainement. Sana lui demande pourquoi elle a fait ça mais en apercevant un cadeau qu'il avait fait à Nanaka à son poignet, il réalise alors que c'est elle.

La série a été conçu par le studio Dogakobo dont c'est la première réalisation. D'un point de vue technique, le niveau est dans la moyenne avec un character design assez fin et des personnages expressifs. Le niveau reste constant tout au long des épisodes aussi ce qui est souvent le cas pour les séries produites depuis 2 ou 3 ans.
L'animation reste fluide même si elle manque un peu d'effets spéciaux. On notera quand même des effets de lumière réussis lors d'un certain événement sur les derniers épisodes. 
Les décors sont pour leur part d'un niveau convenable. On notera quand même qu'ils ont un aspect assez épurés par moments mais il faut vraiment y prêter attention.

Les filles sont très réussies et possèdent chacune quelque chose qui la rend singulière. On notera ainsi les yeux tirant vers le rouge de Nanaka, les "atouts" d'Aoi ou encore les rubans d'Asami et Hinako qui sont du plus bel effet. Les garçons restent classes et assez charismatiques, Syousuke ayant un côté plus viril que Sana par ailleurs (sûrement la voix qui donne cette impression).
Dans tous les cas, j'ai une nette préférence pour Nanaka qui est très humaine dans ses réactions avec Sana et ses crises de jalousie par moments undefined. Et puis elle sort vite du stéréotype de tsundere ce qui est agréable.

Du côté des génériques c'est très réussi. L'opening est très entraînant et agréable à regarder avec les personnages qui jouent la musique. L'ending de son côté a un coté plus mélancolique mais tout aussi réussi.
Au sein de la série, je n'ai pas vraiment noté de musiques marquantes. Ca reste banal à l'exception du morceau au violon de Nanaka.
Côté casting, on a du beau monde. J'ai surtout retenu les performances de Ami Koshimizu pour Nanaka, Takehito Koyasu pour Syousuke et Mai Nakahara pour Asami. Dans le mauvais sens, il faut aussi noter que Tomoko Kaneda réussit à rendre le personnage d'Aoi quasi insupportable avec sa voix hyper haut perchée. Non sérieusement ça doit être le pire choix de voix que j'ai jamais vu undefined.

En conclusion, Myself; Yourself est une petite comédie dramatique agréable à suivre. On a un peu l'impression que les 13 épisodes ne sont pas suffisant et que tout se précipite vers la fin cependant. Mais ça reste d'un niveau très correct malgré un petit manque de surprises pour certaines révélations qu'on voit venir dès le départ. Le meilleur moment reste au début de l'épisode 11 selon moi undefined.
Bref jetez y un coup d'oeil si vous ne l'avez pas encore fait.

Pour finir les articles de Daheji, Kyouray et Axel (un peu de pub ne fait pas de mal ^^).

Publié dans Impressions Anime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kyouray 05/02/2008 13:11

Haha +1 à mort Aoi :DOui, pour les musiques, on retient surtout celles au violon. Mon meilleur moment se situe au même épisode mais à la fin de celui ci par contre :PSinon oui, l'anime souffre de son nombre faible d'épisodes :(Mais ça reste un bon anime pour moi.(merci pour la pub :p )

Inuki 04/02/2008 18:01

Il manquait le mot "vu" en effet. e passe pour quelqu'un qui relit pas maintenant .Pour la voix d'Aoi, ils auraient clairement dû prendre quelqu'un d'autre. Si elle avait eu une voix plus mature je l'aurais plus apprécié. Là dès qu'elle l'ouvre, on a des envies des meurtres .

Mariem 04/02/2008 15:40

Je n'aurai qu'une chose a dire : a mort Aoi. XD Elle m'a encore plus detruit les oreilles que la fille avec la voix suraigue dans Potemayo.Heu, et il ne manque pas la fin d'une phrase, au tout debut de ton article? ^_^; ( => "Sana la salue comme s'il ne l'avait jamais." )

Inuki 04/02/2008 13:38

Ah j'avais oublié que t'avais aussi parlé de l'anime (ajouté ^^) . Le jeu est fidéle à la série au niveau du graphisme en fait :  http://www.yetigame.jp/myselfyourself . Maintenant est-ce qu'il vaut le coup ? De toute façon en japonais c'est pas la peine pour moi .

Axel Terizaki 04/02/2008 13:15

Pas grand chose à ajouter, si ce n'est que tu n'as pas parlé du dategame sorti sur PS2 ces derniers mois et qui allait de concert avec la série :)