Critique Anime : Wolf's Rain

Publié le par Inuki


Histoire

Dans un futur proche, les loups ont subi l'extinction de leur race depuis environ 200 ans. Cependant une légende laisse entendre que pour survivre certains d'entre eux aurait pris forme humaine, se fondant ainsi dans la population. Les rares personnes croyant celle-ci passent pour des illuminés.

Tsume est un jeune homme qui vole avec son équipe les produits destinés aux nobles, des personnes vivant en autarcie dans une sorte d'Eden. Alors qu'ils retournent à leur repère suite à une attaque de train, ils découvrent ce qui semble être un chien blessé sous un arbre. Tsume leur dit de s'éloigner car ce n'en est pas un et l'un des hommes se fait tué par l'animal qui se révèle être un loup. Tsume l'entraine plus loin et ils engagent une conversation qui nous montre qu'il est lui-même un loup. Un combat violent débute qui se termine par la fuite du loup nommé Kiba.

Alors qu'il se déplace en ville, Kiba se fait attaquer par un homme du nom de Quent Yaiden qui voue une haine viscérale aux loups et son chien Blue. Il est alors emmené dans un bâtiment de la police ou il rencontre un autre congénère sous forme humaine, Hige. Celui-ci a été attiré par l'odeur de la fleur lunaire, une jeune fille créée artificiellement à partir de la plante. Kiba finit par prendre forme humaine afin de s'enfuir du bâtiment avec Hige.

Personnages
Kiba
Possédant une détermination et une force de caractère à toute épreuve, son but est d'atteindre le Paradis des loups. Sa fierté l'empêche de prendre forme humaine avant le commencement de la série. Son caractère le rend très solitaire et peut enclin à exprimer ce qu'il ressent.

Tsume
Considérant les humains comme un moyen d'atteindre ses objectifs, il ne les porte pas en très haute estime. Il a un côté très rebelle qui ne sera pas s'en causé des frictions avec Kiba. Il n'est pas convaincu que le Paradis existe mais suivra quand même Kiba dans sa quête.

Hige
De nature jovial et vivant au jour le jour, Hige est un peu le personne qui détend l'atmosphère. Il décide d'accompagner Kiba sans raisons apparentes. Il a un odorat très développé qui lui permet de retrouver rapidement une personne. Sa passion principale reste la nourriture.

Toboe
Plus jeune du quatuor, il est d'un naturel craintif et effacé. Il aime les humains ce qui n'est pas sans contrarier Tsume. La détermination que montre Kiba l'incite à partir avec lui. Il montrera cependant une force insoupçonnable quand l'occasion se présentera.

Cheza
Créée artificiellement à partir d'une fleur lunaire, elle est la clé qui ouvre la porte du Paradis. Ceci la rend aussi importante pour la bande de Kiba que les nobles. Elle a besoin d'eau et de lumière pour survivre sous peine de se faner. Elle s'attachera très rapidement à Kiba.

Blue
Possédant des ancêtres loups, elle prendra forme humaine après une rencontre dû au hasard. Elle est partagée entre son envie de rester avec son maître et son attirance pour Hige. Elle reste forte en apparence et dans ses actions mais assez vulnérable intérieurement.

Quent Yaiden
Après avoir des loups sur les restes de sa maison brûlée, il a décidé de tous les exterminer. Il les juge en effet responsable du décès de sa femme et son fils survenus cette nuit-là. Le fait qu'il soit souvent saoul lui permet de voir les loups sous leur vraie apparence.

Cher Degre
Chargée d'étudier Cheza pour le compte des nobles, elle décide de partir à la recherche de celle-ci après sa disparition. Elle doit alors reconnaitre que des loups vivent encore quand elle se retrouve face à la bande de Kiba.

Hubb Lebowski
Ex-mari de Cher, ils ont fini par se séparer à cause du travail de celle-ci. Ca ne l'empêche pas de toujours espérer qu'ils pourront recommencer à vivre ensemble, Cher n'étant pas non plus totalement opposé à cette idée. C'est un brillant détective qui souffre d'allergie aux poils de chien.

Darcia
Noble très haut placé, il cherche à atteindre la Paradis pour retrouver sa bien-aimée. pour ça il a besoin de Cheza et du loup capable d'ouvrir la porte. Il déteste aussi bien les hommes que les loups. Il reste entouré de mystères que ce soit dans ses motivations ou ses origines.

Réalisation

Techniquement c'est vraiment superbe. Le studio Bones a fait les choses en grand et la qualité reste constante du début à la fin. La série n'a pas a rougir face aux productions actuelles, ce serait même plutôt l'inverse. Le character design de Toshihiro Kawamoto possède un niveau de détails très impressionnant. Les personnages ont un charisme indéniable qui les rend particulièrement attachants. Les femmes sont sublimes notamment Harmona qui a une beauté quasi mystique.

Pour l'animation, on a des mouvements bien détaillés et des affrontements violents très prenants. Ici le sang gicle quand il le faut mais pas de quoi choquer les âmes sensibles.
L'effet lors des transformations d'humains à loups et inversement s'avère saisissant puisqu'on ne voit justement rien. Un simple changement de plan rend cette transition remarquable.
On a aussi droit à quelques beaux effets de caméra comme des panoramas ou des zooms très biens rendus lors des passages clés.

Les décors ne sont pas en reste et contribuent grandement à l'ambiance. Que ce soit les villes dépourvus d'âmes, les châteaux crépusculaires ou les déserts, le travail est minutieux.

 Musiques & Casting

Du côté des génériques, on a droit à deux très belles chansons qui retranscrivent l'atmosphère de la série de façon très fidéle. L'opening "Stray" chanté par Steve Conte évoque facilement la personnalité de Kiba tandis que l'ending "Gravity" de Maaya Sakamoto a un aspect mélancolique conforme à l'ambiance générale.

Pour les musiques, Yôko Kanno nous livre une nouvelle fois une très grande composition. Je ne vais pas m'étendre sur cet aspect, les thèmes soutiennent parfaitement l'action à l'écran et les passages plus calmes. A noter une chanson en français nommé "Valse de la lune" chantée par Ilaria Graziano compréhensible pour une fois sans les lyrics.

Maintenant le casting. Mamoru Miyano campe un Kiba des plus déterminés, Kenta Miyake fait bien ressortir le côté rebelle de Tsume et Akio Suyama joue très bien l'aspect décontracté de Hige. Pour Toboé, sa personnalité timorée est bien retranscrite Hiroki Shimowada. Les autres personnages sont tout aussi réussis avec notamment Kaho Kouda pour Cher, Mayumi Asano pour Blue et Unshou Ishizuka pour Quent.

Conclusion

Et bien ça fait un moment que je n'avais pas été transporté par une histoire de la sorte. Entre la superbe réalisation, les personnages torturés et donc charismatiques, l'histoire prenante et les musiques de Yôko Kanno, cette série est une réussite totale pour moi. Si on excepte les 4 épisodes résumés totalement inutiles, le rythme ne faiblit à aucun moment. La fin est l'une des plus captivantes que j'ai vu.
Maintenant la dernière scène amène son lot de questions mais je pense que ça reste une métaphore.

Publié dans Critiques Anime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lu-sama 09/12/2007 15:28

Rien à dire tout à fait d'accord, la série est excellente à tous les niveaux, ça fait du bien aux yeux et aux oreilles. La fin m'est restée gravée bien profondément, surtout celle de Cher... Quelle scène...

Vlenk 08/12/2007 19:52

Excellente série !Je suis en train de la découvrir en VF (car un doublage réussi, ça ne se refuse pas)Et malgrès les quatre épisodes-résumé au millieu de l'histoire,ça reste très prenant :D