Critique Anime : Sayonara Zetsubou Sensei

Publié le par Inuki


Histoire

Aors qu'elle se rend à son lycée, Kafuku Fuura rencontre un homme pendu sous un cerisier. Réagissant rapidement elle réussit à le détacher de façon assez violente. L'individu lui demande alors ce qu'elle aurait fait s'il était mort par sa faute.  Alors qu'ils discutent, on se rend compte qu'ils ont une vision de la vie en totale opposition, le monde de Fuura étant tout rose et celui de l'homme tout gris (ou plutôt noir).
Dans sa classe, Fuura voit arriver son nouveau professeur qui s'avère être le suicidaire rencontré plus tôt. Ce dernier s'appelle Nozumu Itoshiki. Fuura découvre rapidement qu'écrit d'une certaine façon ce nom donne Mr Désespoir.

Personnages
Nozumu Itoshiki

Sans doute l'homme le plus pessimiste au monde. Pour lui tout est contrariant et prétexte à une tentative de suicide. Il a une vision des choses très personnelles comme il le montre avec ses nombreuses théories sur le fonctionnement de la société. Il est issu d'une famille très riche.


Kafuka Fuura

Pour elle le monde est merveilleux et plein d'espoir. Elle est toujours optimiste et pense que les efforts payent toujours. Elle trouve toujours de drôles d'explications pour expliquer les agissements de certaines personnes ce qui la fait paraitre très naïve.

Chiri Kitsu
Déléguée de la classe (du moins en théorie), elle veut que les choses soient parfaitement équilibrées. Elle a ainsi une raie au milieu de ses cheveux et ne peut pas couper un gâteau si les parts ne sont pas parfaitement égales. Elle est aussi très autoritaire.

Matoi Tsunetsuki
Une stalkeuse particulièrement tenace. Dès qu'elle tombe amoureuse de quelqu'un, elle se sent obligé de le suivre dans ses moindres déplacements.

Kaere Kimura
Ayant passé plusieurs années à l'étranger, elle a finit par développer une double personnalité. D'un côté Kaede qui est japonaise dans l'âme et très réservée. De l'autre Kaere qui a tendance a toujours dire ce qu'elle pense et à ne pas se laisser marcher sur les pieds.

Kiri Komori
Une hikikomori qui vivait cloitré chez elle sans aucun contact  avec l'extérieur. Itoshiki réussit à la convaincre de revenir à l'école. La seule personne avec qui elle se sent à l'aise reste Asai.

Abiru Kobushi
Constamment couverte de bandages, on pense qu'elle subit des violences domestiques. Mais ses blessures lui sont en  fait infligés par les animaux auquels elle prend la queue.  Elle est très calme et assez en retrait.

Maria Tarō Sekiutsu
Entrée au Japon illégalement avec sa nombreuse famille, elle a acheté l'identité d'un élève afin d'aller au lycée. Elle est toujours souriante et ne semble pas atteinte par les actions de ses camarades.

Meru Otonashi
Ne parlant jamais (si bien qu'on se demande si elle est muette depuis toujours), elle communique uniquement en utilisant des sms injurieux. Elle panique complétement dès qu'elle ne capte plus de réseau.

Nami Hitou
Le personnage le plus normal ce qui n'est pas sans la vexer quand on la qualifie ainsi. Elle n'a aucun trait de caractère ou passion la faisant ressortir de la masse.

Harumi Fujiyoshi
Otaku convaincue, elle dessine des fanzines et lit des mangas pendant les cours.  Elle a également une grande passion pour le yaoi et les oreilles de chat.

Chie Arai

La conseillère du lycée qui a fort à faire avec tous les cas s'y trouvant. Elle a un regard très persuasif et apporte du fan-service très subtil dans de courtes scénes.

Réalisation

Côté technique, le studio SHAFT nous propose une superbe série disposant d'un character design soignée et précis de la part de Hideyuki Morioka. Les personnages sont très réussis et particulièrement expressifs.

Pour l'animation on a droit à de très jolis effets de style comme les ombres chinoises ou une gestion de la lumière originale. Les mouvements des personnages restent également d'une grande fluidité même si la série à tendance à utiliser beaucoup de plans fixes (toujours pour les effets de style).

Pour les décors ça reste assez dépouillé, la majorité de l'action se déroulant dans la salle de cours. On a quand même des plans en extérieur réguliérement ce qui permet de varier les situations.

Musiques & Casting

L'opening est bien déjantée et à l'image de la série. Les images n'apparaissent qu'à partir de l'épisode 4. L'ending lui est plus calme et chanté par les doubleuses de Fuura, Kitsu, Kimura et Hitou.

On a droit à de très bonnes musiques signés Tomoki Hasegawa. Les thémes sont souvent rythmés et soutiennent parfaitement les différentes phases humoristiques de la série.

Au niveau du casting, on retrouve beaucoup de seiyuus connus. Pour ne citer qu'eux, Hiroshi Kamiya pour Itoshiki, Ai Nonaka pour Fuura, Yu Kobayashi pour Kimura, Yuko Goto pour Kubushi et Marina Inoue pour Kitsu. Tous les comédiens font un excellent travail y compris les rôles secondaires.

Conclusion

Pour moi la comédie de l'année avec Seto no Hanayome icon-big.gif. Les personnages sont vraiment drôles et particulièrement attachants. Les diverses situations qu'on voit dans la série sont simplement hilarantes . Il y aussi très peu de fan-service ce qui change des dernières productions. Par ailleurs des tas de références très subtiles à d'autres séries sont éparpillés et on peut facilement passer à côté si on ne les connait pas.
Bref c'est à voir absolument si vous voulez rigoler un bon coup (à l'instar d'un Seto no Hanayome donc). A noter aussi qu'une saison 2 a été annoncée smil-oui.gif.

Publié dans Critiques Anime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yomigues 24/03/2011 12:41



Un anime que l'on ne cesse de me recommander, il va falloir que je m'y mette ^^ Bon article !



Gen'Seirin' Kokoro 15/11/2007 09:59

J'ai commencé à regarder les premiers épisodes, et même si au début j'ai pas vraiment aimé je dois dire que je commence vraiment à m'attacher à la série, je vais donc me procurer la suite très bientôt ^^En tout cas on reconnaît bien la touche Shaft, avec une mise en scène soignée mais toujours un peu déstabilisante (je trouve quand même les décors un peu légers, ça donne comme une impression de vide...). Les personnages sont dotés de personnalités variées et précises, et je pense que je vais continuer juste pour découvrir les multiples facettes de leur personnalité. Je me demande quand même vers où tout ça va nous mener ^^'(Kiri Komori est à croquer :3)

Inuki 08/11/2007 22:51

cdt >> C'est vrai que les deux séries ne font dans le même registre. D'un côté on a l'humour noir et de l'autre le délire total. Mais elles restent celles qui m'ont le plus fait rire c'est indéniable . Pour les subs c'est vrai qu'il faut être patient. Et il y a encore 4 épisodes à attendre pour la fin .Mariem >> Je crois qu'ils manquent en effet certains personnages dans la saison 1. Sinon t'es loin d'être la seule pour Seto justement . Mais bon les goûts et les couleurs ça ne se discute pas .

Mariem 08/11/2007 21:46

En effet, c'est une excellente serie! J'ai hate de voir la seconde saison, et j'espere qu'il y aura quand meme de nouveaux personnages.(... pourquoi j'ai l'impression d'etre la seule a ne pas du tout avoir aime Seto no Hanayome? XD )

cdt 08/11/2007 21:20

Même si c'est très hilarant comme série, c'est quand même un humour différent de celui de Seto no Hanayome ;)Sinon oui un graphisme soigné et très expressif. Par contre, il faut attendre pas mal de temps pour les subs ;oun de mes animes préférés pour 2007~