Impressions Anime : Hayate no Gotoku

Publié le par Inuki


Hayate Ayasaki est un lycéen  qui a la caractéristique d'avoir les parents les plus oisifs du monde wobble.gif.  Il est ainsi obligé d'effectuer divers petits boulots pour payer les factures de sa famille.
Alors qu'il rentre  chez lui après s'être fait renvoyer  par un de ses patrons, il découvre dans une lettre que ses parents se sont enfuis et l'ont vendu à des yakuzas pour éponger leurs dettes.  Les yakuzas en question arrivent chez lui et  lui demande de les suivre  gentimment. Hayate choisit l'option la plus logique, la fuite.

Arrivant dans un parc, il se dit finalement qu'être gentil n'apporte rien et qu'il faut être un arriviste si on veut réussir dans la vie. Il aperçoit une jeune fille près d'un distributeur de boissons et l'idée de la kidnapper pour recevoir une rançon fait son chemin dans sa tête. Deux garçons abordent cependant la jeune fille avant lui et se montrent un peu trop insistants. Hayate vole alors à son secours et les fait fuir. La jeune fille se présente comme étant Nagi Sanzenin et tient à montrer sa gratitude à Hayate. Il lui demande si elle serait prête à le suivre n'importe où. Génée, elle dit que c'est d'accord mais qu'il ne devra jamais la trahir. Hayate répond par l'affirmative sans réaliser le quiproquo, Nagi pensant qu'il lui demande de sortir avec elle icon-3no.gif.

L'une des séries comiques les plus attendues du début d'année. Apparement le succés est au rendez-vous au Japon puisque 52 épisodes ont été annoncés. Globalement la qualité est au rendez-vous.

La réalisation a l'avantage d'avoir un niveau très constant au fil des épisodes. Il est vrai que ce ne sont pas forcément des bijoux au niveau de l'animation ou du character design. Mais le style est efficace et les personnages son très réussis. L'animation propose quelques effets assez sympathiques. Les différents combats (même si ce n'est qu'une infime partie de la série) sont dynamiques.

Hayate est un personnage très intéressant. Il excelle dans tous les domaines (cuisine, ménage, études ou encore sport) et est totalement dévoué à Nagi. C'est l'un des personnages les plus sympathiques que j'ai pu voir smil-oui.gif.
Nagi sort du cadre de simple fille à papa égoïste. Son amour pour Hayate la rend très attachante.
Maria représente la force tranquille. Elle sait se faire respecter sans avoir à hausser le ton.
Sinon mon personnage préféré reste Hinagiku icon-coo.gif. Sa relation avec Hayate et sa personnalité altruiste lui donne un côté vraiment attrayant. Et puis ses colères contre sa soeur Yukiji sont tordantes.

Le point sur lequel la série a basé sa popularité reste toutes les références qui la constellent. On a droit à beaucoup de mots coupés par des ** quand le terme est connu par exemple. Pour les japonais ça doit être facile de compléter ce qui manque mais pour les occidentaux j'ai beaucoup plus de doute. La moitié des mots ne me disent rien de façon générale. On a aussi beaucoup de références visuelles ou sonores plus facilement identifiables.
Donc au niveau des références, cette série bat facilement Lucky Star je trouve. Il faut dire que Hayate utilise un panel bien plus large alors que Lucky Star se concentre avant tout sur l'animation et les mangas.

Pour les génériques, ils restent agréables à écouter. Le premier ending est très agréable avec une chanson douce sur laquelle on voit les filles endormies . Les musiques de Kotaro Nakagawa (Code Geass, GunXSword ...) restent en tête après le visionnage ce qui montrent leur bonne qualité.

Au niveau du casting, c'est excellent. On a droit à Ryoko Shiraishi pour Hayate, Rie Kugimiya pour Nagi, Rie Tanaka pour Maria et Shizuka Itou pour Hinagiku. Hitomi Nabatame interprête aussi une superbe Yukiji. A noter aussi le narrateur doublé par Norio Wakamoto. Enfin on retrouve Yuko Goto en Mâo dans l'excelelnt épisode 10 (Tiimmmaaaa !!!).

Une série idéale pour se détendre donc et qui souffre peut-être de baisses de régime de temps à autre. 52 épisodes pour une comédie ça peut clairement refroidir mais si la qualité ne chute pas dramatiquement, ça devrait rester agréable à suivre.

Publié dans Impressions Anime

Commenter cet article

Alex! 07/08/2007 11:26

Le début était sympatoche, mais je trouve que ca devient assez moyen au fur et à mesure des épisodes (pas nul non plus ^^). J'ai pas trouvé qu'il y avait énormément de gag tordants. A mon avis, 52 épisodes, ca risque d'être de trop si ca s'améliore pas.Je me sens moins seul pour les références citées, j'ai même pas compris un dizième des allusions avec les * XD