Impressions Anime : Tengen Toppa Gurren Lagann

Publié le par Inuki


Sur une planète indéterminée, des humains sont contraints de vivre qous terre pour une raison inconnue. Simon est une jeune garçon spécialisé dans l'art du forage. Il découvre un jour jour une petite piéce vrillée triangulaire. Son ami Kamina n'a pour sa part qu'une idée en tête, quitter leur village pour se rendre à la surface. Le chef du village y est farouchement opposé car persuadé qu'il n'y a rien au-dessus du plafond. Kamina sait que c'est faux pour y étre aller une fois avec son père dans son enfance. Mais la paix du village sera vite menacé par l'apparition d'un gigantesque robot passant au travers du plafond du village et révélant aux habitants la lumière du soleil.

Dernière production Gainax, c'est un vrai régal pour les yeux (à part l'épisode 4 mais j'y reviens). Les combats sont d'une fluidité remarquable et les scénes de destruction impressionnantes avec la poussière et les gravats en plein mouvement. Objectivement le travail effectué est monstrueux et certains épisodes sont vraiment bluffants comme les 8 et 15.

Du côté du character design, les persos sont bien stylés dans l'ensemble. A noter que Gainax a mis la dose niveau fan-service avec Yoko (qui est ainsi l'une des filles d'anime les plus sexy que j'ai vu). Ca devient une habitude du studio ces derniers temps. Enfin je vais pas m'en plaindre mais c'est pas du tout justifié par le scénario.
Certains personnages ont vraiment des tronches spéciales ce qui renforce le côté délire de la série icon-3no.gif. Pour le mécha design, les robots sont aussi originaux avec des têtes qui relétent l'état d'esprit des pilotes. C'est assez surprenant à voir au départ mais on s'y habitue. Le Gurren Lagann est vraiment impressionnant de son côté et fait parti des meilleurs méchas jamais créé thumb.gif.

Du côté du trio de héros, c'est excellent. Simon est un des personnages qui évolue le plus tous supports confondus smil-oui.gif. Bien que souvent en proie aux doutes, il s'est relevé la tête. On peut le comparer sans problèmes à Pop de Dragon Quest de ce point de vue.
Kamina a tout du leader né même s'il passe pour un crétin fini icon-sta.gif. Le genre de mec qui fonçe dans le tas sans jamais réfléchir mais en qui tout le monde a confiance.
Enfin Yôko sort très rapidement du simple cliché "fille sexy sans cervelle" puisqu'elle est celle qui a le plus la tête sur les épaules. Peut-être l'héroïne de l'année pour moi smitten.gif.

L'histoire ne sort pas des sentiers battus au début et il faut attendre l'épisode 8 pour qu'il se passe vraiment quelque chose. Et autant dire que c'est la grosse claque à ce moment là . La série prend alors une autre tournure et les personnages révélent tout leur potentiel.

Niveau casting c'est très bon avec Tetsuya Kakihara pour Simon, Katsuyuki Konishi pour Kamina et Marina Inoue pour Yôko. La voix de Nia est aussi très réussie avec Yukari Fukui.

Les openings sont vraiment superbes icon-big.gif. Chacun reprend un couplet de la même chanson ce qui permet de garder une continuité sur la série. L'insert song "Happily Ever After" rajoute à l'intensité des deux passages où elle est utilisé dans les épisodes 11 et 15. Les endings sont réussis même si je les trouve un poil en-dessous des deux chansons précédentes.
Les musiques au sein de la série sont très efficaces et s'accordent parfaitement aux différents moments.

Maintenant le fameux épisode 4. Je pensais que suite au festival visuel précédent, cette baisse de qualité était dû à une restriction budgétaire . Mais apparement non. C'est la réalisatrice qui sort toujours des choses aussi "stylisés" . J'ai trouvé cet épisode horrible personnellement et je suis pas le seul vu le ramdam que les fans ont fait sur le site de Gainax. Là où ça dérape c'est quand le studio insulte les fans en disant que seuls les professionnels peuvent comprendre le côté artistique de l'épisode et pas une bande d'otakus qui n'y connaissent rien. Au final la réalisatrice a démissionné et Gainax a promis de ne plus faire d'épisodes semblables.

Ca démarre donc de façon conventionnelle et il faut survivre au visionnage de l'épisode 4 afin d'atteindre le 8 qui remet tout le monde d'accord. Définitivement un anime à voir pour sa réalisation, son côté à la fois délire et sérieux ainsi que l'évolution de Simon. Et bien entendu Yôko smil-coeur.gif.

Publié dans Impressions Anime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Inuki 05/09/2007 17:25

Kamina c'est un concentré de tout ce qui peut m'énerver chez une personne . Mais je reconnais que c'est un excellent leader.Il y en a qui aime inventer des théories tarabiscotées .

Mariem 05/09/2007 16:48

Mais j'aimais bien le personnage de Kamina, moi. >_>Sinon, très bon article, comme d'habitude, sur une série toute aussi géniale.^^ J'étais en train de lire justement les forums de Animesuki sur la série, et c'est fou le nombre de théories que l'on peut y trouver o_O (mais j'aime bien la théorie comme quoi le père de Kamina serait Simon... lol... vive la magie des voyages temporels et interdimensionnels XD ).

Inuki 04/09/2007 18:53

Alors j'ai mis "planète indéterminée" exprès car on l'apprend plus tard que c'est effectivement la Terre .Pour Yôko je ne sais pas si tu parles juste de la série (j'en suis au 22) ou des animes en général (je dois en être à 250). Enfin ça change rien puisqu'on entre dans mes goûts personnels . Ou alors tu parles juste du côté fan-service ? Dans ce cas c'est sûr qu'il y a bien pire (ou mieux selon le point de vue) dans d'autres séries. En fait 4 parties puisqu'une nouvelle commence au 23 .La source c'était le blog de Gainax justement.

QCTX 04/09/2007 11:59

Sur une planète indéterminéeHum, sur la Terre, plus précisement. Même qu'il y a la lune et le soleil. Dingue, non ?Gainax a mis la dose niveau fan-service avec Yoko (qui est ainsi l'une des filles d'anime les plus sexy que j'ai vu)d'où j'en déduis que tu n'as pas vu grand chose... Kamina a tout du leader né même s'il passe pour un crétin finiKamina est la définition même du mot "charisme". Mais hélas il n'est rien d'autre non plus.il faut attendre l'épisode 8 pour qu'il se passe vraiment quelque chose. Et autant dire que c'est la grosse claque à ce moment là .La série se découpe en fait en 3 parties scénaristiques. La troisième partie commence à l'épisode 18 après un saut dans le temps d'une dizaine d'années.Là où ça dérape c'est quand le studio insulte les fans en disant que seuls les professionnels peuvent comprendre le côté artistique de l'épisode et pas une bande d'otakus qui n'y connaissent rien.En même temps, ce n'est pas la première fois que la Gainax se fait cracher dessus par des otakus. Le scénario d'Evangelion en a fait pleurer plus d'un, et leur penchant vers le mercantilisme ou le fan-service débridé ne les a pas aidés non plus. Et je cherche encore à voir où est l'insulte quand on me dit que les otakus n'y conaissent rien en art. C'est pas comme si c'était une découverte, non plus...Mais l'excuse est facile, je le reconnais.Sources ?

Inuki 23/07/2007 16:02

La majorité des avis sur cette série la qualifie de culte . En ce qui me concerne c'est une très bonne série avec certains épisodes clairement géniaux. Kamina me saoule vraiment trop celà-dit .