Fan-Listing : Archer (Fate/stay night)

Publié le par Inuki


Histoire

Servant invoqué par Rin Tohsaka, il apparait en cassant littéralement la baraque (ou plus exactement le salon de Rin). Il n'a pas de souvenirs de sa vie passée à cause de son invocation qu'il juge incompléte (remarque qui ne plait pas trop à Rin). Il est ainsi dans l'incapacité de décrire ses Noble Phantasm ou son véritable nom à sa
maitresse. Sa mission est donc de protéger Rin dans sa quête du Graal.
Après un petit test où il montre Rin qu'il posséde des dons utiles, il l'a suit continueellement sous forme spectrale afin de la protéger d'une attaque éventuelle.

Personnalité

S'il est totalement dévoué à Rin, il garde une attitude hautaine tout au long de la série. Il ne cesse ainis de rabaisser Emiya Shirô en lui disant que ses idéaux de justice sont totalement illusoires. Il peut ainsi paraitre assez antipathique à cause de son comportement.
Tout ce qui touche à l'héroïsme l'ennuie prodigieusement. Il a cependant un sens de l'honneur et du devoir exacerbé comme le montre son désir de protéger Rin quoi qu'il arrive.
Archer reste un personnage posé capable d'analyser le comportement des autres. Il est par ailleurs assez sarcastique et manque un peu d'humour. La raison de sa conduite envers Shiro est en fait compréhensible quand on apprend la véritable identité d'Archer (il faut regarder l'ending 14 jusqu'au bout).                                                                                                                                                                  
Physique 

Il fait parti de la classe Archer des Servants, qui se spécialise en théorie dans le tir à l'arc. Archer combat surtout en créant des épées nommé Kanshou et Bakuya. Il passe pour étre l'un des servants les plus faibles mais le doute plane sur sa vraie puissance. Il est le seul Servant ayant la capacité de progresser, ceci étant dû au fait qu'il
l'est devenu de son vivant.

Publié dans Fan-Listing Garçons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article